5 février 2007

Chère, très chair...

Une belle variation du photographe Marc Lagrange sur le thème du corset. A partir de la contrainte, du façonnage du corps, il crée une liberté, une réminiscence remodelée. L'effet de reflet crée une ronde sereine, immobile.

  • D'un clic : Marc Lagrange, photos sensuelles

  • 3 commentaires:

    Anonyme a dit…

    Tu crois vraiment qu'il faille s'inquiéter de ce type de sondages ??? Ne sont-ils pas à la sociologie ce que Voici est à la presse ? En tout cas, 1000 américaines ne représenteront jamais LES femmes, et comme LA FEMME n'existe pas plus que L'HOMME, ça nous laisse le champ libre pour croire encore un peu en nous, c'est à dire tous les autres, non ?

    Anonyme a dit…

    oups...désolée, ce commentaire est lié au post de dessus...mais c'est assez marrant cette erreur au fond...

    Alors et cette jolie dame ? Elle préfère son corset ou son miroir ??

    hitherto75 a dit…

    Chère (?) Anonyme,
    Cette jolie dame savourerait plutôt sa liberté d'être ou de ne pas être (corsetée). Même si de nouvelles normes naissent, elles sont plus diversifiées, et ouvertes à un choix (contraintes de la mode/média mises à part, of course). Enfin, je pense...

    The Bloggeur avec View