15 février 2007

What "Hillary" said...

Appelez-la "Hillary"

En novembre 2008, les Américains voteront peut-être pour Hillary Clinton. Enfin, non, ils choisiront "Hillary for President". Voilà qui change tout. "Hillary", c'est chaleureux, familier. Je ne vote pas pour une représentante de l'establishment politique, mais pour une femme, une amie. Une personne qui saura m'écouter, me comprendre. Si je suis une femme, je voterai pour une consoeur détachée de tout lien avec un homme. Un ancien Président en l'occurrence, pas un mauvais, mais qui a terminé sa carrière englué dans le plus ahurissant des procès, mettant sur scène une jeune stagiaire de la Maison Blanche aux talents ludiques affirmés. Je ne choisirai donc pas une "Clinton", mais "Hillary". Une femme avec une nouvelle et familière identité, qui roule pour elle, et pour moi, libérée de la tutelle masculine et scandaleuse de son époux. Ainsi, sur un sujet aussi sérieux et inquiétant que l'éventuelle intervention américano-bushienne en Iran, c'est "Hilary" qui a pris position au Sénat. Chez nous, le compte-rendu des déclarations de Ségolène Royal sur la politique africaine de la France pourrait-il être précédé de "Ségolène a déclaré..." ? Pas très évident...

4 commentaires:

Anonyme a dit…

oui, vote for George, ça le fait pas :-)

hitherto75 a dit…

C'est vrai, il faut le reconnaître. Et "Nicolas a dit", ça ne marche pas non plus...

Anonyme a dit…

"Jacques a dit" étant celui qui convenait le mieux !!!! comme quoi...

hitherto75 a dit…

C'est vrai, mais trop tard pour lui...